L'ordre de bourse

Pour réaliser une transaction financière sur un marché boursier, l'investisseur doit tout d'abord donner à un professionnel du secteur financier une instruction bien précise. Cette instruction est appelée "Ordre de Bourse". En fonction du type de produit financier que l'investisseur souhaite négocier et en fonction du type de marché boursier sur lequel ce produit financier est coté, les modalités de l'ordre de bourse peuvent être très différentes. Il importe dès lors de connaître le type d'ordre de bourse disponible ainsi que le type de marché sur lequel l'investisseur traite.

Un ordre de bourse est défini par au minimum quatre critères :

Le sens de l'ordre de bourse
Soit l'investisseur souhaite investir dans le produit financier (ordre de souscription pour le marché primaire, ordre d'achat pour le marché secondaire), soit l'investisseur désire récupérer le capital qu'il a investi préalablement dans le produit financier (ordre de remboursement pour le marché primaire, ordre de vente pour le marché secondaire).
La quantité d'instrument financier sur lequel porte l'ordre de bourse
En fonction du type d'instrument financier, il peut s'agir soit d'une quantité, c'est-à-dire un nombre de titres (par exemple : 100 actions Solvay, 50 actions Microsoft, etc ...), soit d'un montant nominal (par exemple : 5.000 Bons d'Etat, c'est-à-dire pour un montant brut de 5.000 EUR en Bons d'Etat).
Le code d'identification de l'instrument financier
le code le plus répandu au niveau international est le code ISIN. Dans la grande majorité des cas, le code ISIN débute avec deux lettres correspondant au pays d'origine du produit financier, suivi d'un code national en 9 chiffres et lettres, suivi d'un code de contrôle d'un chiffre (Exemple : BE0003796134 pour le titre DEXIA).
La date de validité de l'ordre
C'est-à-dire jusqu'à quand l'ordre donné est valable. Ainsi, l'ordre de bourse peut être valable uniquement pour la journée (c'est-à-dire jusqu'à la clôture des marchés), pour le mois, pour l'année ou pour toute autre date endéans les 365 jours suivants l'ordre, à condition que les marchés soient ouverts. Sur certains produits (tels que les produits dérivés), cette date de validité est cependant limitée à 5 jours ouvrables. Sans précision de la part de l'investisseur, l'ordre de bourse sera réputé être valable jusqu'au 31 décembre de l'année en cours.


A ces quatre critères obligatoires peuvent être adjoints d'autres conditions à l'exécution d'un ordre de bourse :

Le cours limite
L'investisseur peut fixer une condition à l'exécution de son ordre. En d'autres termes, il peut décider qu'il ne souhaite acheter une valeur mobilière qu'en dessous d'un certain prix. De même, il peut également décider de ne vendre son instrument financier qu'à partir d'un certain prix. Ce prix est appelé la limite de l'ordre. Si l'investisseur communique une limite lors du passage de son ordre, il s'agira d'un ordre limité. S'il ne communique pas de limite, il s'agira d'un ordre au cours ou au marché. A noter que seuls ordres portant sur une valeur cotée sur un marché réglementé peuvent être limités. Un ordre de souscription ou de remboursement (en d'autres mots, sur le marché primaire) ou un ordre sur un marché de gré à gré (marché des euro-obligations par exemple), ne peuvent pas être limités.
Le seuil de déclenchement (Stop Loss)
L'investisseur peut également définir un seuil de déclenchement de son ordre, c'est-à-dire une condition qui va activer son ordre. Ce seuil de déclenchement consiste en un prix qui, si il est franchi par le marché, activera l'ordre du client. Ce seuil de déclenchement, appelé également "stop loss", doit être franchi à la hausse pour un ordre d'achat, ou à la baisse pour un ordre de vente. Comme pour les limites, seuls les ordres sur certains marchés réglementés peuvent bénéficier de cette fonctionnalité.

Les différents types d'ordres de bourse

En fonction de l'objectif recherché par l'investisseur particulier, plusieurs types d'ordres de bourse sont disponibles en fonction du type de valeurs mobilières et du marché sur lequel la valeur est négociée. Les types d'ordres disponibles sont les suivants :

L'ordre sans limite (au cours ou à tout prix)
Un investisseur, au moment de passer un ordre de bourse sur un marché réglementé (c'est-à-dire un marché secondaire), peut décider, pour une raison qui lui est propre, d'acheter ou de vendre complètement une position, et ce indépendamment du cours d'exécution de l'opération. Dans ce cas, l'investisseur passera un ordre de bourse sans limite. L'objectif premier de ce type d'ordres de bourse n'est pas le cours d'exécution, mais bien la quantité exécutée. Une fois la transaction exécutée, l'investisseur n'a aucun recours, même si le cours exécuté ne lui convient pas.

En fonction du marché réglementé sur lequel l'ordre de bourse est passé, les ordres sans limite peuvent avoir des caractéristiques différentes. De même, en fonction de la phase de négociation du marché, un ordre sans limite peut avoir un comportement différent. Il est donc essentiel pour l'investisseur particulier de prendre toutes les informations nécessaires sur le marché sur lequel il va traiter avant de passer son ordre de bourse.

Nous retiendrons principalement deux types d'ordres de bourse sans limite : l'ordre au cours (appelé également l'ordre au marché) et l'ordre à tout prix.

L'ordre au cours (appelé également l'ordre au marché) signifie que l'investisseur souhaite que son ordre de bourse soit exécuté immédiatement (ou dès que le marché ouvrira si le marché est fermé au moment du passage de l'ordre). Si il s'agit d'un ordre d'achat au cours, cela signifie que l'investisseur est prêt à payer le prix que le premier vendeur proposera. Il se peut cependant que l'ordre ne soit pas entièrement exécuté. Dans l'exemple d'un ordre d'achat de 500 titres au cours, si le premier vendeur propose 200 titres à 21,00 EUR et le second vendeur 1.000 titres à 21,10 EUR, seuls 200 titres seront achetés à 21,00 EUR. Le solde de l'ordre d'achat au cours (soit 300 titres) sera automatiquement limité au cours de l'exécution partielle. Dans ce cas, l'ordre d'achat au cours deviendra un ordre d'achat limité à la suite de son exécution partielle.

L'ordre à tout prix est identique à l'ordre au cours, si ce n'est (et cette différence est essentielle) qu'un ordre à tout prix, s'il est exécuté partiellement, ne devient pas un ordre limité. Dans l'exemple précédent, soit un ordre d'achat de 500 titres à tout prix, si le premier vendeur propose 200 titres à 21,00 EUR et le second vendeur 1.000 titres à 21,10 EUR, les 200 premiers titres seront achetés à 21,00 EUR et les 300 suivants à 21,10 EUR. Il n'y aura donc pas de solde après l'exécution d'un ordre à tout prix. Si d'un premier regard; l'ordre à tout prix semble pratique, il convient de le manier avec prudence et de bien vérifier l'état de marché (c'est-à-dire les limites successives disponibles) sous peine d'exécuter une transaction dans des conditions financières tout à fait défavorable.
L'ordre limité
L'investisseur peut fixer une condition à l'exécution de son ordre. En d'autres termes, il peut décider qu'il ne souhaite acheter une valeur mobilière qu'en dessous d'un certain prix. De même, il peut également décider de ne vendre son instrument financier qu'à partir d'un certain prix. Ce prix est appelé la limite de l'ordre. Si l'investisseur communique une limite lors du passage de son ordre, il s'agira d'un ordre limité .

La limite fixée par l'investisseur détermine le prix minimum auquel le vendeur est prêt à céder ses titres. L'acheteur indique le prix maximum qu'il est prêt à débourser par titre. L'ordre limité est exécuté "au moins" à la limite fixée : l'ordre d'achat est exécuté au prix maximum indiqué ou à un prix inférieur, l'ordre de vente est exécuté à la limite indiquée ou à un prix supérieur.

Si l'ordre du passage de l'ordre de bourse limité ou lors de l'ouverture suivante du marché (si l'ordre de bourse a été donné alors que les marchés étaient fermés), les conditions de marché ne rencontrent pas la condition fixée par l'investisseur, l'ordre entrera dans une liste d'attente, appelée carnet d'ordres. Ce carnet d'ordres consiste en un classement des ordres de bourse limités non encore exécutés, par limite (et au sein d'une même limite en fonction de la date et de l'heure de l'introduction de l'ordre).

Prenons un exemple pratique. Je souhaite acheter 500 titres Solvay sur Euronext Bruxelles. La première limite à l'achat est de 22,00 EUR pour 1.000 titres. La première limite à la vente est de 23,00 EUR pour 500 titres. Je ne souhaite pas payer plus de 21,50 EUR par titres. Je place donc un ordre de bourse portant sur 500 titres limité à 21,50 EUR valable jusqu'à la fin de l'année. Le premier vendeur étant à 23,00 EUR, mon ordre n'est pas exécuté et rentre automatiquement dans le carnet d'ordres. Si, d'ici à la fin de l'année (date de validité de mon ordre), un vendeur souhaite vendre des titres à 21,50 EUR et qu'il n'y a plus d'ordres d'achat avant le mien (c'est-à-dire il n'y a pas d'ordres d'achat avec une limite supérieure à 21,50 EUR et que mon ordre de bourse limité à 21,50 EUR est le premier à cette limite), mon ordre sera alors automatiquement exécuté (et ce en fonction de la quantité de titres proposé par le vendeur).

A noter que seuls ordres portant sur une valeur cotée sur un marché réglementé peuvent être limités. Un ordre de souscription ou de remboursement (en d'autres mots, sur le marché primaire) ou un ordre sur un marché de gré à gré (marché des euro-obligations par exemple), ne peuvent pas être limités.
L'ordre au cours avec seuil de déclenchement (Ordre Stop Loss)
L'ordre au cours avec seuil de déclenchement (ou ordre Stop Loss) n'est rien d'autre qu'un ordre au cours "dormant", c'est-à-dire qui attend la réalisation d'une condition pour être activé. Cette condition est constituée d'un cours, appelé seuil de déclenchement ou stop, qui détermine le moment où l'ordre deviendra actif. Dans le cas d'un ordre au cours avec seuil de déclenchement (ou ordre Stop Loss), la réalisation de cette condition aura pour effet d'activer un ordre au cours dans le marché.

Dans le cas d'un ordre au cours avec seuil de déclenchement à l'achat (ou ordre Stop Loss à l'achat), l'ordre d'achat sera activé lorsque le cours de marché de la valeur mobilière sur laquelle porte l'ordre franchira vers le haut le seuil de déclenchement. Prenons un exemple pratique. Je souhaite acheter 500 titres Dexia au cours, mais je désire attendre que le cours passe les 10,00 EUR pour commencer à acheter, le cours actuel étant de 6,00 EUR. C'est en effet à partir de 10,00 EUR que je considère que Dexia commencera à véritablement remonter. Je peux dès lors passer un ordre d'achat au cours stop à 10,00 EUR valable jusqu'à la fin de l'année. Si d'ici la fin de l'année, le titre Dexia cote une seule fois 10,00 EUR, mon ordre d'achat au cours sera activé et automatiquement j'acheterai au cours 500 Dexia.

A l'inverse, dans le cas d'un ordre au cours avec seuil de déclenchement à la vente (ou ordre Stop Loss à la vente), l'ordre de vente sera activé lorsque le cours de marché de la valeur mobilière sur laquelle porte l'ordre franchira vers le bas le seuil de déclenchement. Prenons un exemple pratique. J'ai acheté 200 titres Sanofi à 20,00 EUR et j'espère que le cours, qui est actuellement de 24,00 EUR, va continuer à monter. Par contre, je désire me protéger contre une baisse soudaine du cours de l'action et ne pas perdre mon capital investi. Dans ce cas, je peux placer un ordre de vente au cours de 200 Sanofi avec un seuil de déclenchement à 20,00 EUR valable jusqu'à la fin de l'année. Dans ce cas, si d'ici la fin de l'année un incident devait survenir et que le titre Sanofi devait côter une seule fois 20,00 EUR, mon ordre de vente au cours serait activé et automatiquement, je vendrai mes 200 Sanofi au cours.

L'ordre au cours avec seuil de déclenchement, ou ordre stop loss, présente l'avantage de se positionner déjà dans le marché avant que certaines conditions ne se réalisent. Vous êtes en même temps dans et en dehors du marché. Il présente par contre le désavantage de ne pouvoir être exécuté qu'au cours, ce qui, dans des circonstances de marché chahutées, peut engendrer de très mauvaises surprises. C'est pour cela qu'un ordre limité avec seuil de déclenchement a également été mis en place par la plupart des marchés réglementés : l'ordre Stop Limit.
L'ordre limité avec seuil de déclenchement (Ordre Stop Limit)
L'ordre de bourse limité avec seuil de déclenchement (ou ordre Stop Limit) n'est rien d'autre qu'un ordre limité "dormant", c'est-à-dire qui attend la réalisation d'une condition pour être activé. Cette condition est constituée d'un cours, appelé seuil de déclenchement ou stop, qui détermine le moment où l'ordre deviendra actif. Dans le cas d'un ordre limité avec seuil de déclenchement (ou ordre Stop Limit), la réalisation de cette condition aura pour effet d'activer un ordre limité dans le marché.

Dans le cas d'un ordre limité avec seuil de déclenchement à l'achat (ou ordre Stop Limit à l'achat), l'ordre d'achat sera activé lorsque le cours de marché de la valeur mobilière sur laquelle porte l'ordre franchira vers le haut le seuil de déclenchement. Prenons un exemple pratique. Je souhaite acheter 500 titres Dexia à un prix maximum de 11,00 EUR par titre, mais je désire attendre que le cours passe les 10,00 EUR pour commencer à acheter, le cours actuel étant de 6,00 EUR. C'est en effet à partir de 10,00 EUR que je considère que Dexia commencera à véritablement remonter. Je peux dès lors passer un ordre d'achat limité à 11,00 EUR stop à 10,00 EUR valable jusqu'à la fin de l'année. Si d'ici la fin de l'année, le titre Dexia cote une seule fois 10,00 EUR, mon ordre d'achat limité à 11,00 EUR sera activé dans le marché. Si un vendeur est à ce moment prêt à vendre 500 titres à 11,00 EUR ou moins, mon ordre sera exécuté. Dans le cas contraire, mon ordre entrera en tant qu'ordre d'achat limité dans le carnet d'ordres de la valeur.

A l'inverse, dans le cas d'un ordre limité avec seuil de déclenchement à la vente (ou ordre Stop Limit à la vente), l'ordre de vente sera activé lorsque le cours de marché de la valeur mobilière sur laquelle porte l'ordre franchira vers le bas le seuil de déclenchement. Prenons un exemple pratique. J'ai acheté 200 titres Sanofi à 20,00 EUR et j'espère que le cours, qui est actuellement de 24,00 EUR, va continuer à monter. Par contre, je désire me protéger contre une baisse soudaine du cours de l'action et ne pas perdre mon capital investi, mais je ne suis pas non plus prêt à vendre mes titres à n'importe quel prix. Dans ce cas, je peux placer un ordre de vente limité à 18,00 EUR de 200 Sanofi avec un seuil de déclenchement à 20,00 EUR valable jusqu'à la fin de l'année. Dans ce cas, si d'ici la fin de l'année un incident devait survenir et que le titre Sanofi devait coter une seule fois 20,00 EUR, mon ordre de vente limité à 18,00 EUR serait activé dans le marché. Dans ce cas, si un acheteur est prêt à payer 18,00 EUR (ou plus) par titre, mon ordre sera directement exécuté. Dans le cas contraire, mon ordre de vente limité dans le carnet d'ordres de la valeur.

L'ordre Stop Limit ne permet cependant pas de choisir n'importe quelle limite de cours. En effet, la limite de cours doit être fixée en fonction du seuil de déclenchement. De même, le seuil de déclenchement ne peut pas encore être survenu.

En résumé, l'investisseur devra dès lors passer ses ordres Stop Limit en respectant les règles suivantes : pour un ordre Stop Limit à l'achat, la limite doit être supérieure au Stop, qui doit être supérieur au cours actuel de la valeur. Pour un ordre Stop Limit à la vente, la limite doit être inférieure au Stop, qui doit être inférieur au cours actuel de la valeur.

La validité d'un ordre de bourse

Lors du passage de son ordre de bourse, l'investisseur particulier définit la validité de son ordre, c'est-à-dire la date jusqu'à laquelle son ordre reste valable. L'investisseur particulier peut modifier cette date de validité jusqu'à la clôture de la bourse du dernier jour de validité. Ainsi, un ordre valable jusqu'au 26 avril peut être modifié ou annulé jusqu'à la clôture des marchés du 26 avril.

Cependant, dans certains cas, le marché peut procéder à l'annulation de l'ordre de bourse, et ce sans en avertir l'investisseur particulier. L'annulation d'un ordre peut ainsi survenir lorsqu'un paiement de coupon a lieu ou lorsqu'une opération sur titres est réalisée.

Annulation de l'ordre de bourse à la suite d'un détachement de coupon
L'opération dite de détachement de coupon signifie que la valeur côte désormais "ex-coupon", c'est-à-dire que toute personne achetant le titre après le détachement du coupon n'aura plus droit au dividende. Cette opération se traduit par une diminution mécanique du cours de bourse de l'action de la valeur du montant brut du coupon. Ainsi, une action ayant un cours de 100 EUR à la clôture du marché et détachant après la clôture un coupon d'une valeur de 5 EUR brut verra son cours de clôture réestimé à 95 EUR. Par contre, pour les obligations, le détachement de coupon n'a pas d'influence sur son cours, l'intérêt couru n'étant pas compris dans le cours de bourse de l'obligation.

Afin d'éviter que des ordres limités ou des ordres stop ne soient exécutés à des conditions qui ne correspondent pas au souhait de l'investisseur, le marché annulera automatiquement tous les ordres de bourse portant sur cette valeur lors du détachement de coupons.

Dans le cadre de sa mission de service, Leleux Associated Brokers replacera automatiquement les ordres de bourse de ses clients après un détachement de coupons. Cependant, les limites et les cours stop mentionnés par ces clients seront automatiquement revus à la baisse pour les ordres de bourse à l'achat ; la limite ou le cours stop sera ainsi diminué de la valeur du montant brut du coupon. En d'autres termes, l'ordre d'achat sera adapté en fonction du coupon détaché. Pour les ordres à la vente, l'ordre sera replacé automatiquement par la société de bourse en respectant les conditions initiales de l'ordre communiquées par le client. En d'autres termes, l'ordre de vente ne sera pas adapté en fonction du coupon détaché.
Annulation de l'ordre de bourse à la suite à une opération sur titres
La vie d'un titre peut être ponctuée par une opération sur titres, c'est-à-dire une proposition faite à l'investisseur détenteur d'un produit financier ou une transformation automatique de la nature du titre. Cette opération sur titres peut être l'attribution d'un droit (droit de souscription à une nouvelle émission), la division d'un titre ("split", soit par exemple un ancien titre donne droit à dix nouveaux titres), la multiplication d'un titre ("reverse split", soit par exemple dix anciens titres donnent droit à un nouveau titre) ou encore la suppression de la cotation du titre.

Ici encore, afin d'éviter que des ordres limités ou des ordres stop ne soient exécutés à des conditions qui ne correspondent pas au souhait de l'investisseur, le marché annulera automatiquement tous les ordres de bourse portant sur cette valeur lors de l'opération sur titres.

Etant donné la nature aléatoire de ces opérations sur titres, Leleux Associated Brokers ne replacera pas dans le cas d'une de ces opérations sur titres les ordres de bourse de ses clients ainsi annulés par le marché. L'investisseur particulier devra alors placer un nouvel ordre de bourse sur le nouvel instrument financier. Une exception existe cependant à cette règle : le cas d'une attribution d'un droit ("Right offering"). Dans ce cas exclusivement, Leleux Associated Brokers replacera automatiquement les ordres de bourses de ses clients dans les marchés, et ce aux conditions initiales de ceux-ci.

La fixation d'une limite sur un ordre de bourse

La plupart des marchés boursiers permettent aux investisseurs d'introduire des limites sur les ordres de bourse. Lors du passage d'un ordre de bourse, certaines règles existent pour déterminer la fixation de cette limite. Ainsi, un investisseur ne peut jamais choisir une limite inférieure à 10% du dernier cours coté, ni supérieure à 10 fois le dernier cours coté. De plus, la limite choisie doit suivre certaines règles qui peuvent varier d'un marché à un autre.

Règles spécifiques sur Euronext
Lorsqu'un investisseur passe un ordre limité sur un des marchés de Euronext (Bruxelles, Paris, Amsterdam et Lisbonne), la limite doit être fixée en respectant un pas de cotation. Pour la très grande majorité des valeurs cotées sur ces marchés, le pas de cotation est de 0,01 EUR. En d'autres termes, la limite ne peut jamais avoir plus de deux décimales.

Cependant, sur certaines valeurs, regroupées dans des segments de cotation spécifiques, le pas de cotation peut être différent. Ces segments de cotation sont les segments 05, 11, 12, 17, 31, A0, B7, B9, F1, F2, J0, J1, J2, K0, P0 et Q1. Le segment de cotation est communiqué dans la fiche d'identification de la valeur, disponible sur l'application Leleux Online. Pour ces segments de cotation, les pas de cotation suivants doivent être respectés :

- Pour une limite entre 0 et 10 EUR, le pas de cotation est de 0,001 EUR.
- Pour une limite entre 10 et 50 EUR, le pas de cotation est de 0,005 EUR.
- Pour une limite entre 50 et 100 EUR, le pas de cotation est de 0,01 EUR (règle générale).
- Pour une limite au-delà de 100 EUR, le pas de cotation est de 0,05 EUR.

En sus de ces règles, certaines valeurs connaissent également des phases de marché où seule une limite prédéfinie est acceptée. Lorsqu'une valeur est en phase de "Trading At Last", c'est-à-dire de négociation au derniers cours, seul le dernier cours réalisé peut être introduit comme limite. Cette phase de cotation existe pour toutes les valeurs des segments continus de Euronext entre 17h30 et 17h40. De même, les valeurs cotées au simple fixing et au double fixing connaissent également cette phase de cotation.
Règles spécifiques sur le NYSE, le NASDAQ, l'AMEX et l'OTC BB
Lorsqu'un investisseur passe un ordre limité sur un des marchés américains (NYSE, NASDAQ, AMEX et OTC BB), la limite doit être fixée en respectant un pas de cotation. Pour toutes les valeurs cotées sur ces marchés, le pas de cotation est de 0,001 USD. En d'autres termes, la limite ne peut jamais avoir plus de trois décimales.
Règles spécifiques sur le CBOT
Lorsqu'un investisseur passe un ordre limité sur le CBOT (marché américain des produits dérivés), la limite doit être fixée en respectant les pas de cotation suivants :

- Pour une limite inférieure à 3 USD, le pas de cotation est de 0,01 USD.
- Pour une limite supérieure à 3 USD, le pas de cotation est de 0,05 USD.


La fixation d'une limite n'est pas possible sur les marchés de gré à gré (comme par exemple, les obligations cotées sur un marché non réglementé ou les souscriptions et remboursements de sicav). Par contre, la fixation d'une limite est obligatoire sur certains marchés comme Euronext Derivatives ou le XETRA Frankfurt Floor.